gadouille

18 mai 2016

D'autres projets....

... me tiennent un peu éloignée de l'atelier en ce moment.

Pas toujours facile de tout concilier.

Du coup, si je ne patouille pas trop, je garde quelques moments dans la journée pour finaliser quelques  bijoux, faire du montage en retard et toute ces sortes de choses.

Je ne pense pas vous avoir montré ces bracelets, finis depuis quelque temps déjà... (mais où avais-je la tête ?)

 

braceletsaqua1

braceletsaqua2

braceletsaqua3

 

Et ce petit collier du même genre....

carréaqua1

Samedi, je serai à Chambéry, toute la journée, pour les journées du  fait main !

Y aura Chifonie ! ...et plein d'autres aussi !

ça va être bien !

Posté par gadouille à 10:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


13 mai 2016

Rue du polar : La moisson des innocents, Dan Waddell

9782330061180FSCe qu'en dit l'éditeur :

Ils furent deux enfants assassins, condamnés pour avoir battu à mort un vieil homme sans défense. Deux garçons maudits qui ont purgé leur peine et se construisent une vie d’adulte sous une nouvelle identité. Mais un justicier a retrouvé leur trace… L’inspecteur Foster revient sur la scène du passé, qui est non seulement celle du crime mais celle de ses propres souvenirs. Et Dan Waddell débrouille avec une habileté machiavélique l’écheveau des souvenirs, pour établir que les secrets des enfants terribles ne sont souvent, en vérité, que de terribles secrets d'enfants.
Ce que j'en ai pensé :
C'est le troisième ouvrage de la série "les enquètes du généalogiste " que je lis, et je dois dire que c'est celui que j'ai préféré !
Dans les livres de Dan Waddell, l'histoire policière a toujours des racines dans le passé et c'est pourquoi l'inspecteur Foster fait appel à Nigel Barnes, le généalogiste, pour trouver les ressorts enfouis dans l'histoire des familles, qui vont l'aider à déméler les affaires sur lesquelles il travaille. Bon, on adhère ou on adhère pas au principe : au début j'étais un peu perplexe, mais je dois dire que les deux précédentes enquètes : code 1879 et depuis le temps de vos pères s'étaient laissées lire assez agréablement...Entendons-nous bien : sans, non plus, laisser des souvenirs impérissables !
Ici, on sent très vite que tout n'est pas blanc ou noir dans cette affaire, et on se prend au jeu de cette sombre histoire, qui brasse, dans le Norfolk dévasté par la politique thatcherienne des années 80 (on pense à des décors à la Billy Eliott....), de lourds secrets et des rancunes tenaces. On verra finalement intervenir Nigel Barnes dans le courant de l'histoire, mais pas tout à fait dans son registre habituel.
En bref, je dirai un bon polar bien ficelé à emporter dans ses bagages pour un week-end de farniente !

Posté par gadouille à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 avril 2016

Les petits poissons de bois....

.... se déclinent aussi en boucles d'oreilles !

 

Les voici ici en noir et blanc, pour une version assez chic je dois dire.... ça me change !!! ;-)

 

bopoissons1

bopoissons2

Je vous offre même en prime une photo toute fraîche de ma trombine pour que vous vous rendiez compte de l'affaire ! (La maison ne recule devant aucun sacrifice !)

bibipoisson1

Vous les retrouvez dans la boutique, ici  (clic !)

Posté par gadouille à 11:19 - Commentaires [11] - Permalien [#]

28 avril 2016

Rue du polar : la maison des chagrins. Victor del Arbol

liv-8743-la-maison-des-chagrinsCe qu'en dit l'éditeur :

Eduardo tente de survivre dans un appartement sans âme, grâce à l’alcool et aux psychotropes que lui prescrit la psychiatre chargée de sa réinsertion. Il vient de purger une peine de prison pour le meurtre du chauffard qui a tué sa femme et sa fille, voilà quatorze ans. Peintre autrefois coté, il gagne sa vie en exécutant à la chaîne des portraits anonymes que sa galeriste place dans les grandes surfaces. Un jour, celle-ci lui transmet une bien étrange commande : une célèbre violoniste lui demande de réaliser le portrait de l’homme qui a tué son fils. Elle veut pouvoir déchiffrer sous les traits de l’homme les caractéristiques de l’assassin. Unis dans la même douleur, la commanditaire et l’artiste ouvrent bientôt la boîte de Pandore, déchaînant tous les démons qui s’y trouvaient enfouis.
Le pinceau d’Eduardo met au jour une galerie d’êtres tourmentés, enfermés dans un drame qui a figé leur existence : un jeune Chinois androgyne qui fait commerce de son corps, un fils de combattant de l’OAS enrichi par le gaz et le pétrole d’Alger, un ex-agent de la police politique de Pinochet, un Arménien sans foi ni loi, une jeune fille abusée par l’amant de sa mère, un mercenaire soufi… Autant de personnages qui hantent la maison des chagrins, pris au piège d’une vengeance désespérée et d’un hasard qui n’est que l’autre nom du destin.
Assemblant sous les yeux du lecteur les mille et une pièces d’un terrifiant puzzle, Víctor del Árbol signe un roman vertigineux de maîtrise, glaçant de noirceur et désarmant d’humanité.

 

Ce que j'en ai pensé :

La dernière fois que je vous avais parlé d'un livre de Victor del Arbol (c'était il n'y a pas si longtemps que ça), j'avais émis quelques réserves : belle construction narrative mais quelques outrances....

Mais je savais bien que je devais persévérer parce que cet auteur promettait de bien beaux moments de lecture : j'ai bien fait !

La première fois que j'ai entendu parler de ce roman, c'était au cours de l'émission "le temps des libraires" sur France Culture, par Augustin Trapenard (remplacé maintenant par Christophe Ono dit Biot : tous les jours juste avant 11h, un libraire livre ses coups de coeur). La manière passionnée dont le libraire parlait de cet ouvrage m'a donné envie de m' intéresser à l'auteur. Le fait qu'il soit publié dans la collection Babel noir de chez Actes Sud m'a aussi interpelée : je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je suis très sensible à la "ligne éditoriale" des éditeurs. Il y a des collections où je suis rarement déçue, d'autes où les livres me tombent des mains systématiquement.

Bref, j'ai quand même voulu commencer par le premier (la tristesse du samouraï ), avant d'attaquer celui-ci. En résumé : si le premier était plein de promesses malgré ses défauts "de jeunesse", celui-ci les tient, et avec brio !

Je dois dire que l'intrigue ne pourra que réjouir les amateurs de roman noir (oui, c'est un roman noir, pas un policier stricto sensu !). Tout débute par une histoire plutôt conventionnelle (pour un roman noir s'entend...). Les personnages sont esquissés, on croit suivre une ligne et puis...  Tout s'enchevêtre, s'entrecroise, se contredit : on s'est laissé ballader par l'auteur qui sort les cartes de ses manches les unes après les autres pour notre plus grande confusion. On n'a qu'une envie : continuer la lecture pour voir jusqu'où on s'est laissé manipuler, et s'éblouir devant l'habileté du narrateur à nous rouler ainsi dans la farine !

Ou alors je suis une grande naïve (c'est aussi possible !).... Mais bon, je suis une grande lectrice de polar depuis plus de 40 ans (oui, j'ai commencé trèèèèès tôt !!!!! avec le club des cinq, les six compagnons et Alice !), et je pense savoir reconnaître une p..... de bonne intrigue quand elle se présente !

Plaisanterie mise à part, je rends hommage à Victor del Arbol et son sens de la narration à tiroirs.... J'attends le prochain avec impatience !

Posté par gadouille à 21:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2016

Je ne sais pas si ça vous arrive aussi.....

... mais moi, quand je sors d'une intense période de travail, j'ai envie de me faire un petit cadeau !

C'est l'envie que j'ai eue aujourd'hui : me faire un petit cadeau, après quatre semaines très intenses où j'ai eu l'impression de ne pas toucher terre.

J'aurais pu faire chauffer la carte bleue et m'offrir une nouvelle robe..(ça m'est déjà arrivé...)

J'aurais pu aller faire les boutiques et revenir avec une nouvelle paire de chaussures (ça m'est déjà arrivé aussi....)

Je n'ai eu aucune de ces envies là : j'ai eu simplement envie de rester à l'atelier et de me faire un collier rien que pour moi !

Un collier de petits poissons de bois !

 

poissonsdebois3

 

Je l'avais dans la tête depuis très longtemps, j'ai enfin pris le temps de le réaliser....

 

poissonsdebois1

 

Il est 100 % polymère, même la chaîne, même les anneaux.....

poissonsdebois2

 

Il est très amusant à faire, le montage est un jeu d'enfant, je pense que je vais en refaire d'autres !

Mais celui-ci il est à moi, na !

Posté par gadouille à 18:31 - Commentaires [18] - Permalien [#]


14 avril 2016

Résultat du jeu concours.....

Tadaaaaaaaammmm !

 

Voici enfin le moment tant attendu du résultat du jeu concours pour les 10 ans de ce blog !

 

Je remercie mes 20 fidèles visiteuses habituelles d'avoir joué le jeu : oui, comme je l'avais annoncé précédemment, vous avez effectivement été 20 à participer : mes statistiques ne se sont pas senties trop bousculées pour l'occasion, tout a été en ordre  !!!!

 

J'avais donc mis les vingt noms dans un joli mug irlandais qui a fait son temps et qui n'attendait que ce joli jour sur mon bureau pour servir d'urne, et, d'une main innocente (enfin j'ai fait ce que j'ai pu !), j'ai tiré au hasard un papier sur lequel été écrit le nom de l'heureuse gagnante de la gadouillerie  !!!!!

 

 

tirage1

tirage2

Il s'agit de (sous vos applaudissements ) :

 

JOSIE !

 

Josie je te laisse donc me contacter en privé pour me donner ton adresse afin que je t'envoie ton cadeau !

Et merci aux courageuses qui ont participé, rendez-vous dans dix ans pour un nouveau jeu concours !!!!!

 

 

 

 

Posté par gadouille à 09:15 - Commentaires [10] - Permalien [#]

02 avril 2016

C'est parti...

...pour deux jours d'expo et de démo à l'atelier "couleurs couture", 3 allée Baptiste Marcet à Bourg de Péage, dans le cadre des Journées Européennes des métiers d'art.

Nous serons 4 à vous accueillir à cette occasion : Céline (couture), Betty (peinture), Cécile (céramique et bijoux textiles) et moi.

De 11h à 19h samedi et dimanche. (aujourd'hui et demain)

Je vous conseille ce midi y aura apéro !!!!

 

COCARDE_VECTORIELLE_petit

Posté par gadouille à 07:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 mars 2016

Planning des prochains cours à l'atelier.

On dirait que les vacances de Pâques arrivent... Pour l'occasion, les cours seront plus intensifs à l'atelier !

Pour vous inscrire, faites "contacter l'auteur".

L'atelier, c'est à Chatuzange le Goubet, dans la Drôme, pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore !

 

Les tarifs s’entendent petites fournitures comprises : vous venez simplement avec votre pâte et votre matériel de base, sauf pour le projet « double bague oiseau », où la pâte est fournie.

La liste des pâtes nécessaires sera donnée après l’inscription.

Samedi 9 avril : boucles d’oreilles poules ! la journée 10h / 18 h : 70 €

poulesgrises2

 

Mardi 12 avril : stage initiation au millefiori. Apprendre à faire des canes et réalisation d’un bijou. La journée 50 €

 

millefiori

 

Mercredi 13 avril : initiation à quelques techniques de surface : appréhender et jouer avec les couleurs. La journée : 50 €

 

mokume etc

 

Jeudi 14 avril : double bague oiseau, 100 % polymère. Journée : 80 €, pâte et fournitures comprise.

 

bagfroufrou

 

Vendredi 15 et samedi 16 avril, après-midi, 14h à 18 h : esprit jardin. 100 €. Réalisation d’un collier multi techniques abordant le modelage, le façonnage et les patines.

 

esprit jardin

 

Mardi 19 avril :  Aquarelle et Zentangle. Réalisation d’un bracelet ou d’une broche et d’un pendentif.  70 € la journée.

 

projet aquarelle

 

Et voilà ! Les autres thèmes de stage sont disponibles dans l'album photo réservé à cet effet dans la colonne de droite. Il y a possibilité de réserver d'autres dates, d'autres thèmes si vous êtes intéressés !

A bientôt !

 

Posté par gadouille à 17:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2016

Un anniversaire qui se fête !

Comme le temps passe !

Figurez-vous que voilà dix ans aujourd'hui,  j'inaugurais ce blog...

Dix ans j'en reviens pas !

Pendant dix ans, si j'en crois mes statistiques, 20 personnes en moyenne par jour ont flâné sur ses pages et lu mes bêtises ! Autant dire une foule en délire !!!!

Le début de la gloire internationale, je vous le dis !

 

Bref, pour remercier mes 20 admirateurs fidèles, je m'en vais, tiens, faire un petit jeu idiot, voire même un petit concours ! (n'ayons pas peur des mots !)

Or donc voici l'affaire :

Etant donné la somme des projets non aboutis et/ou abandonnés pour X raisons en cours de route, et du montage en retard, voyez plutôt :

concours1

 

Ceci n'étant en plus que la face visible de l'iceberg.....

Etant donné l'état général du matériel de montage :

concours2

 

En tenant compte  :

1- De l'arrivée du printemps qui nécessite une présence intensive dans le potager,

2- De la procrastination inévitable consécutive à l'arrivée du printemps

3- Du temps passé devant cet écran à répondre à la masse de courrier des 20 membres de mon fan club ;-)

4- Des aller-retours incessants entre l'atelier et la bouilloire de la cuisine....

CALCULEZ : le temps nécessaire à la responsable de ce foutoir pour transformer ces amoncellements en bijoux présentables. (Justifiez votre réponse)

Les personnes ayant donné la réponse la plus satisfaisantes seront tirées au sort et recevront en cadeau de gratitude une gadouillerie typique :

 

 

concours3

 

 

 

Je vous laisse jusqu'au 13 avril pour participer (en commentaires en dessous de cet article !)

Vous avez le droit de partager cette bonne nouvelle, plus on est de fous.... (mais attention quand même de ne pas faire exploser ma courbe de statistiques !!!! ;-)

 

 

Posté par gadouille à 10:14 - Commentaires [25] - Permalien [#]

04 mars 2016

Je m'amuse.....

.... avec une nouvelle forme de boucles d'oreilles !

 

feuillages1

 

.... enfin, quand je dis "je m'amuse", c'est façon de parler, parce que c'est p°**"#°%$ de long à faire !!!!!

Je vous les montre portées pour que vous vous rendiez compte de l'affaire, ça rend pas mal je trouve, même si ma coiffure laisse à désirer (ne vous inquiétez pas j'ai rendez-vous chez le coiffeur dans une heure !)....

feuillages2

 

 

feuillages3

 

 

 

feuillages4

 

Si j'ai la patience d'en faire d'autres, on les retrouvera en boutique.... Pour l'instant celles-ci je me les garde !

Non mais !

 

Posté par gadouille à 10:20 - - Commentaires [16] - Permalien [#]